ARMOIRE DU FORT

RAPPORT SUR L’ÉTAT DU FORT – AVRIL 1776

En 1776, des bruits alarmants concernant l’état du fort Cézon, pousse le Chevalier de Langourla, alors gouverneur de ce fort, à déléguer une inspection. Le rapport est en effet édifiant, c’est un fort à l’abandon. Ce rapport passe de service en service, dont celui de Gaspard Louis Caze, baron de la Bove, intendant de Bretagne en 1776. Qui le transmet à Versailles mais pas au bon service… L’administration et ses labyrinthes ! En cliquant sur la photo, vous accéderez à ce rapport, retranscrit avec l’orthographe de l’époque.

archives-régionales-cezon
Archives départementales d’Ille et Vilaine – Côte C1176

PAGE 1 – PAGE 2

Les commentaires sont fermés.