ARMOIRE DE CHANTIERS

CHANTIERS 2021CHANTIERS 2020CHANTIERS 2019

LA CHANSON DE FIDAÏ

Fidaï est une volontaire du tout premier chantier en 2016. Quoi de plus normal pour nous que de commencer cette rubrique par sa jolie voix.

La chanson de Fidaï

CHANTIERS 2022

©Gilbert Gueguen

Déblaiement, débroussaillage, menuiserie, charpente et maçonnerie sont les cinq mamelles qui ont fourni du travail cette année lors des différents chantiers sur Cézon depuis le printemps dernier. Depuis mai, plus d’une quarantaine de bénévoles ont donné de leur temps et de leur sueur dans un enthousiasme qui ne faiblit pas. Le Fort a vécu de chaleureux moments, dans tous les sens du terme. Nous nous réjouissons de la qualité de l’encadrement des chantiers d’été dont l’équipe, cette année, s’est considérablement rajeunie. C’est le résultat de plusieurs années de transmission, les stagiaires d’hier sont à leur tour devenus passeurs. N’est-ce pas un gage de bonne santé pour une association patrimoniale ? On pense que si.

En cliquant sur les mots vous serez dirigés vers le sujet qui vous intéresse

Le mur de soutien de traverseLa RéserveLe rempart nordLe délierrageLa caserne hauteLa guérite Rack and latrinesLa citerne allemandeMais aussi…Miscellanées de chantier ( ce qui se passe sur Cézon, reste sur Cézon… ou presque )

LE MUR DE SOUTIEN DE TRAVERSE

C’est la continuité du travail entamé l’année dernière ( voir armoire de chantier 2021 ). Il reste encore quelques joints à finir mais on arrive au bout.

( clic pour agrandir )

LA RÉSERVE

Gros travail de menuiserie en parallèle avec un gros travail de maçonnerie. Nos victuailles sont désormais à l’abri des rongeurs et autres bestioles voraces. Et pis c’est propre, et pis c’est rangé ! Comment a-t-on pu faire avant ?

( clic pour agrandir )

LE REMPART NORD

2020, rempart est, 2021, rempart sud, 2022 ? hé ben le nord. Nous avons à prendre soin de 454 mètres de remparts mais nous possédons le secret des joints roses…

( clic pour agrandir )

LE DÉLIERRAGE

À l’instar des remparts, c’est aussi un travail sans fin. Cette année, nous nous sommes attaqué à la tour d’artillerie et à la courtine qui, dessus – dessous – en-haut – en-bas, avait besoin d’un sérieux lifting.

( clic pour agrandir )

LA CASERNE HAUTE

La plus ancienne caserne du site. Nous avons dégagé un peu plus ses abords.

( clic pour agrandir )

LA GUÉRITE

On l’aime bien notre petite guérite. Il y a trois ans nous avions retrouvé son chapeau. L’intérieur a été restauré molto bene mais le travail n’est pas fini, il nous reste à tailler les pierres manquantes sur le toit et à revenir sur certains joints. La chaux n’aime pas le (trop) chaud. On apprend en faisant et ici aussi, il faudra adapter notre technique aux aléas climatiques. On lui a quand même remis son chapeau pour éviter tout risque d’insolation.

( clic pour agrandir )

RACK’s AND LATRINE

Chantier de menuiserie-charpente pour le rack. Ce rajout est destiné à recevoir, si tout va bien, un système de panneaux solaires.

Et pour les latrines, un rebouchage propre et net de la fosse était indispensable.

( clic pour agrandir )

LA CITERNE ALLEMANDE

Une citerne de 9000 litres qui n’a jamais été « mise en eau » par l’armée allemande. Notre projet est de la mettre en eau. Mais il faut d’abord dégager les abords.

( clic pour agrandir )

MAIS AUSSI…

Les chantiers d’été, c’est beaucoup de préparation, d’anticipation : l’eau, les courses, le bateau, l’entretien du matériel, la tente – les tentes – les matelas, Le débroussaillage avant, pendant, après, le nettoyage avant, pendant, après, les comptes, la communication et on en passe. On vous a dit qu’on avait besoin de bénévoles ? En tout cas, merci à celles et à ceux qui rendent tout cela possible.

( clic pour agrandir )

MISCELLANÉES DE CHANTIER

( clic pour agrandir )

Les commentaires sont fermés.