ARMOIRE DU FORT

EN PLEIN TRI ! Cette page s’enrichira petit à petit.

LES DIFFÉRENTES ÉPOQUES DE FORTIFICATIONS

Carte-fort-Cezon

Les bâtiments selon les différentes époques ( cliquez pour agrandir )

LE PLAN CALQUE DE 1704

les deux cartes sont sous-titrées comme telles :

Ile de Coezon. Plan de l’île et de ses retranchements avec projet de transformation. Profil du nouveau retranchement.

Plan du fort Cézon avec ses batteries, cour, corps de garde, casernes, magasins, enceinte et retranchements

Ce plan a été réalisé par Isaac Robelin, dit Robelin fils, ingénieur militaire et directeur des fortifications de Bretagne, formé par Vauban. En 1704, la construction des remparts intérieurs est prévue mais loin d’être faite. Ils apparaissent en jaune sur cette carte. En attendant, des retranchements en terre sont levés tout autour de l’île. Les remparts intérieurs eux-même seront constitués de terre jusqu’au XIXème siècle. Leur parement en pierre date en effet de cette époque.

Service historique de la Défense ( cliquer sur l’image pour l’agrandir )

RAPPORT SUR L’ÉTAT DU FORT – AVRIL 1776

En 1776, des bruits alarmants concernant l’état du fort Cézon, pousse le Chevalier de Langourla, alors gouverneur de ce fort, a déléguer une inspection. Le rapport est en effet édifiant, c’est un fort à l’abandon. Ce rapport passe de service en service, dont celui de Gaspard Louis Caze, baron de la Bove, intendant de Bretagne en 1776. Qui le transmet à Versailles mais pas au bon service… L’administration et ses labyrinthes ! En cliquant sur la photo, vous accéderez à ce rapport, retranscrit avec l’orthographe de l’époque.

archives-régionales-cezon
Archives départementales d’Ille et Vilaine – Côte C1176

Les commentaires sont fermés.